Le site de tous les passionnés des premiers modèles d'ordinateur Packard Bell !

  • Tatouage - explication et procÉdures
  •      
     

    Un tatouage différent pour tous les modèles !

    Dans chaque modèle d’ordinateur Packard Bell on retrouve un tatouage spécifique et unique. Spécifique au niveau de la configuration matériel, de la suite logiciel et de la compatibilité avec le ou les Master CDs/DVDs. Unique par son numéro de série qui identifie le matériel comme étant indivisible.

    Le tatouage sert surtout à identifier le matériel fourni, à savoir, les périphériques tels que la carte vidéo, la carte mère, le modem et les accessoires fournis comme le clavier et la souris. Cette identification est surtout lié au jeu de restauration à l’aide de la disquette et surtout du ou des Master CDs/DVDs. Le programme de restauration est donc capable d’installer les drivers compatibles avec le matériel et l’offre logiciel par rapport à la gamme d’ordinateur. Lors de la restauration, l’application s’appuie essentiellement sur ce tatouage.

    Généralement un seul jeu de Master CDs était fourni pour toute une même gamme comprenant une image maître du système d'exploitation et des logiciels pour la production et les clients. Les secteurs cachés permettent une grande protection contre le piratage et l'installation des logiciels contenus dans les Master CDs/DVDs qui étaient destinés pour les modèles d'ordinateurs haut de gamme.

    Master CD Français et disquette de restauration Packard Bell généralement fournis avec les modèles sous Windows 95 en 1997.

    Master CDs et disquette de restauration Packard Bell généralement fournis avec les modèles sous Windows 98 Deuxième Edition en 1999.

    Le tatouage est effectué sur deux niveaux, le premier dans des secteurs cachés du disque dur, qui est le plus utilisé par le système de restauration et dans le bios de la carte mère à savoir le DMI qui permet de vérifier si l’ordinateur en question est bel et bien un ordinateur Packard Bell par mesure de sécurité.

    Dans les secteurs cachés du disque dur on retrouve toutes les informations de l’ordinateur, à savoir les périphériques et accessoires, les informations d’identification avec le nom du fabricant, le modèle, le numéro de série... On retrouve aussi le pack logiciels à installer et les drivers pour les modèles distribués à partir de Windows 98 Seconde Edition. C’est donc à partir de cela que le programme de restauration Packard Bell permet de copier les bons fichiers.

    Dans le DMI, seul l’identification de l’ordinateur est présente à savoir le nom du fabricant, le modèle, le numéro de série…  Le DMI est une protection à l’utilisation des CDs de restauration et de certains logiciels à installer fournis par Packard Bell. A chaque fois que l’on lance le programme de restauration ou Smart Restore/PB Restore le DMI est testé ainsi que les secteurs cachés. C’est donc pour cela que le disque dur et la carte mère restent indissociables.

    Il est tout à fait possible de remplacer au minimum le disque dur mais il faut tatouer de nouveau celui-ci afin de faire fonctionner le système de restauration. Pour la carte mère, c’est plus laborieux car il faut qu’elle soit à l’identique. Il est possible de retrouver une carte mère si la votre à malheureusement rendu l’âme depuis les sites marchands tel que Price Minister, eBay, le bon coin…généralement à bas coût mais il faut d’abord bien identifier votre carte mère directement en ouvrant l’ordinateur. L’autre problème réside sur la connectique lié entre la carte mère et de l’unité centrale de l’ordinateur. En effet il existe deux types de carte mère ainsi que plusieurs versions d'une même carte mère, une version pour les fabricants (OEM), à savoir Packard Bell, et une version que l’on trouve dans le commerce pour le grand public. La différence est visible généralement sur la connectique selon certaines cartes mères (bouton de mise en marche/arrêt, LED disque dur, LED témoin de fonctionnement…) car la version grand public peut être différente de la version OEM, il faut donc modifier la connectique de l’unité centrale qui est généralement concentrée sur une seule et même connectique afin d’effectuer les branchements un par un sur la carte mère. Il existe des sous versions de carte mère (V1.0, V1.1…), il faudra bien vérifier qu’elle soit la plus semblable possible pour le branchement de l’USB situé à l’avant de la carte mère par exemple et surtout qu’elle soit obligatoirement compatible avec le DMI. Une fois ces points étudiés, il est tout à fait possible de tatouer la carte mère afin de faire fonctionner le programme de restauration pour faire revivre votre ancien ordinateur Packard Bell.

    Exemple de modification sur remplacement d'une carte mère MSI MS-6309 : carte mère baptisée Saturn des ordinateurs haut de gamme Packard Bell (Platinum et Ixtreme)

    Ici on retrouve la connectique d'origine.

    Ici on retrouve la connectique modifié artisanalement pour faire fonctionner la nouvelle carte mère avec les boutons de contrôles de l'unité centrale.

    Avant de nous lancer dans les procédures proposées dans cet article, voici un petit historique.

    Les premiers Master CDs étaient fournis avec une disquette de restauration qui contenant toutes les informations de restauration. Si l'ordinateur était réinstallé avec le mauvais Master CD et que la disquette ne coïncidait pas, il n'était pas possible de démarrer celui-ci car il se mettait en protection. Cette protection était parfois facile à contourner en utilisant la combinaison de touche suivante : ALT + F7.

    Il y avait 2 types d'ordinateurs :

     

    - Les ordinateurs Com (Ordinateurs Communicants) qui possédaient une disquette SW15FR. Ces ordinateurs avaient un modem permettant de se connecter à Internet et d'envoyer des Fax ;
    - Les ordinateurs NoCom (Ordinateurs Non Communicants) : qui possédaient une disquette SW5FR. Ces ordinateurs n'avaient pas de modem mais étaient généralement bien fournis en matière de logiciels ;

    Windows 95 avec HSCenter (Modèles CL, CLE, GL, GLE, XL et XLE).
    Master CD DaVinCi, Hermes (1997-1998)
    .

    Dans les dernières versions de Windows 95, il y a eu l'apparition de l'outil HSCenter qui permettait d'enregistrer un bon nombre d'information dans les secteurs cachés sur le disque dur concernant le matériel, les informations liées au modèle et, aussi, identifier la suite logicielle à installer à l'aide du "Format Switch". Ici aussi on retrouve la désignation des ordinateurs de type Com et les ordinateurs de type NoCom. OEMSETUP, lors de la restauration, permettait aussi d'enregistrer les informations d'identification dans le DMI de la carte mère, à savoir la marque Packard Bell, le modèle, le numéro de série et le Format Switch pour les logiciels.

    Un fichier de sauvegarde est enregistré sur la disquette de restauration, celui-ci est appliqué à chaque restauration, le fichier HD.BIN depuis DRIVERS\DISK\LMU. Il n'était pas possible de l'importer avec HSCenter, seul OEMSETUP le faisait. Ce fichier été généralement exporté à l'aide de l'icone "Cliquez Ici" du bureau de Windows.

    Windows 98 Première Edition avec Tattoo (Modèles Club, MultiMedia, Platinum référencés avec trois chiffres et les premiers ordinateurs portables.
    Master CDs Hercules (1998-1999), Hercules-Symphonie (1999)
    .

    L'outil Tattoo est une amélioration de l'outil HSCenter qui avait le moyen d'effectuer un tatouage au niveau du DMI du bios directement à l'aide d'une commande. Il permet une meilleure protection à l'utilisation des Master CDs. Il était même parfois nécessaire de saisir le numéro de série de l'ordinateur afin de lancer le programme de restauration. Il fallait renseigner correctement une information qui était en rapport avec le Master CD afin de le faire fonctionner. Ici aussi, le "Format Switch" est utilisé pour l'installation des logiciels par rapport à un modèle.

    On y voit l'apparition de plusieurs nouveaux outils :

     

    - BIOSPEEK : Permettant de connaitre les informations dans le bios, principalement les informations enregistrées au niveau du constructeur dans le DMI ;
    - FLOPPEEK : Permet de charger le fichier de tatouage Tattoo.bin depuis la disquette de boot ;
    - HDPEEK : Permet de connaitre les informations depuis les secteurs cachés du disque dur ;

    Le fichier contenant les secteurs cachés était sur la disquette de restauration, à savoir TATTOO.BIN. Il était possible de l'importer depuis Tattoo dans les secteurs cachés du disque dur et dans le DMI du bios.

    Windows 98 Seconde Edition, Windows Millennium et Windows XP le couple "ExtHS/Tattoo" (Modèles Club, MultiMedia, Platinum référencés avec quatre chiffres et la nouvelle génération d'ordinateurs portables).
    Master CDs Symphonie (1999-2001), Master CDs/DVDs à graver : eMove (2000-2001), Odyssey (2001-2002), Clipper (2002-2003), Danube (2003-2004), Veloce (2004-2005) et Honeymoon (2005).

    L'outil TATTOO était toujours utilisé pour identifier le matériel et surtout le nom de modèle ainsi que sa référence. Le "Format Switch" pour la préinstallation logicielle était devenu totalement obsolète. EXTHS, l'outil des secteurs cachés étendus, permettait une bien meilleure protection des logiciels. Cet outil permettait d’enregistrer dans les secteurs cachés étendus les drivers spécifiques du matériel du modèle d'ordinateur à installer ainsi que les logiciels. En effet, les drivers et les logiciels étaient séparés depuis un fichier compressé dans des dossiers spécifiques. ExtHS enregistrait dans les secteurs cachés étendus les noms de tous les dossiers à extraire par le programme de restauration. La suite logicielle se nommée généralement de la même manière que le modèle d'ordinateur. Il n'y a donc plus de différence entre les ordinateurs communicants et les ordinateurs non communicants puisque tous les ordinateurs de ces gammes possèdent un modem à partir de ces jeux de Master CDs.

    On y voit l'apparition de l'application Switcher à partir de Windows Millenium Edition qui permet de cacher et d'accéder à la partition cachée car les Master CDs ne sont plus fournis mais peuvent être gravés.

    Il existe donc maintenant deux fichiers : TATTOO.BIN et EXTHS.BIN qui peuvent être importés depuis leur outil respectif, à savoir Tattoo et ExtHS. Ces fichiers sont sauvegardés sur la disquette de restauration et/ou, pour les Master CDs gravés à la racine du premier CD.

    Enfin, pour vous aider à comprendre voici un schéma explicatif sur le tatouage par rapport aux Master CDs et les différentes gammes d'ordinateurs Packard Bell. Pour rappel, nous nous intéresserons uniquement au Master CDs suivant : DaVinCi, Hermes, Hercules, Hercules-Symphonie et Symphonie livrés avec les ordinateurs Packard Bell d'avant 2001.

    Passons aux choses sérieuses avec les procédures de tatouage

    Il est indispensable d’avoir votre disquette de restauration d’origine pour restaurer votre tatouage. Si celle-ci est altérée ou que vous l’avez perdu avec le ou les fichiers contenant les informations de configuration de votre ordinateur Packard Bell, vous devez suivre l'une de ces procédures de tatouage par rapport à votre modèle d'ordinateur Packard Bell dans cet article.

    Il est possible de télécharger notre kit de tatouage qui démarre depuis une disquette. Ce kit est essentiellement recommandé pour les ordinateurs exécutant Windows 95, Windows 98 dont une modification matérielle à été apportée. Il faudra vous prémunir de votre disquette d’origine pour récupérer la sauvegarde du tatouage et de votre ou vos Master CDs. Veuillez cliquez ici pour télécharger le kit.

    Cette disquette de démarrage contient tous les éléments nécessaires afin de faire un démarrage correct de l’ordinateur. Le pilote générique pour reconnaitre le lecteur de CD/DVD/Graveur, le chargement d’un lecteur virtuel basé sur la mémoire Ram (Ram Drive) ainsi que la prise en charge du clavier en français. Elle est destinée aussi bien à un utilisateur néophyte qu’un utilisateur avancée. Elle permet uniquement de tatouer l’ordinateur mais de ne pas le restaurer, vous devez toujours utiliser votre disquette de restauration d’origine afin de lancer le programme de restauration pour réinstaller tout votre système.

    Les outils Tattoo et ExtHS ont été intégrés à cette disquette uniquement pour faciliter le tatouage sur les modèles dont l’outil est HSCenter (modèle CL, CLE, GL, GLE, XL et XLE) et la restauration du ou des fichiers de sauvegarde des secteurs cachés des autres modèles (Tattoo.bin et Exths.bin). En effet, HSCenter ne permettait pas d’importer le fichier de sauvegarde des secteurs cachés. Pour les autres modèles et selon votre modèle vous devez utiliser la version de Tattoo, ou le couple Tattoo/ExtHS depuis votre Master CD et ne pas utiliser celui de la disquette si vous ne possédez pas vos fichiers de sauvegardes HD.BIN, TATTOO.BIN et EXTHS.BIN.

    Avant de vous lancer dans l'une de ces procédures, si vous ne possédez pas vos fichiers de sauvegarde de vos secteurs cachés, veillez à avoir les informations de tatouage nécessaires pour votre modèle. Si c'est le cas, veuillez consulter notre base de données LWE Hidden Sectors Data Base Manager pour voir si votre modèle est répertorié. Il est même conseiller d’imprimer les informations liées à votre modèle pour suivre la procédure.

    Nous allons maintenant vous présenter les méthodes de tatouage pour faire fonctionner votre ordinateur si vous avez un problème par rapport à votre ou vos Master CDs/DVDs et votre version de Windows. Ces procédures s'adresse aussi et surtout à ceux à qui il a été obligé de remplacer la carte mère ou le disque dur. A savoir que pour les possesseurs d'un Packard Bell avec Windows Millennium Edition et Windows XP, il faudra au préalable avoir vos Master CDs/DVDs de gravés.

    Il est aussi important de savoir que si vous avez remplacé votre disque dur par un modèle neuf, celui-ci doit être obligatoirement initialisé en l'ayant partitionné puis formaté avant de pouvoir effectuer le tatouage concerné. Pour plus d'information afin de pouvoir vous aider, vous pouvez consulter notre Procédure d'initialisation d'un disque dur neuf avant tatouage.

    A noter que nous ne présentons pas ici les ordinateurs Packard Bell livrés avec Windows Vista et Windows Seven. Pour tout support, veuillez contacter la HotLine de Packard Bell ou rendez-vous directement sur le site de Packard Bell.

     

    Procédures disponibles :
    Ne pas oublier de consulter notre base de données LWE Hidden Sectors Data Base Manager afin de trouver votre modèle si celui-ci est disponible pour afficher ses informations de configuration et de tatouage.

     

    Procédure d'initialisation d'un disque dur neuf avant tatouage

    Tatouage modèles CL, CLE, GL, GLE, XL et XLE (Windows 95B - Hermes/DaVinCi) avec le fichier HD.BIN

    Tatouage modèles CL, CLE, GL, GLE, XL et XLE (Windows 95B - Hermes/DaVinCi) avec l'outil HSCenter

    Tatouage modèles Club, MultiMedia, Platinum et les premiers modèles d'ordinateurs portables (Windows 98 Première Edition - Hercules/Hercules-Symphonie) avec le fichier Tattoo.bin

    Tatouage modèles Club, MultiMedia, Platinum et les premiers modèles d'ordinateurs portables (Windows 98 Première Edition - Hercules/Hercules-Symphonie) avec l'outil Tattoo

    Tatouage modèles Club, MultiMedia, Platinum et la nouvelle génération de modèle d'ordinateurs portables (Windows 98 Seconde Edition - Symphonie) avec les fichiers Tattoo.bin et Exths.bin

    Tatouage Masters CDs/DVD génériques de type Symphonie, eMove, Odyssey, Clipper, Danube, Veloce et Honneymoon (modèles sous Windows 98 Seconde Edition, Windows Millenium Edition et Windows XP) avec les outils ExtHS et Tattoo

    Tatouage Masters CDs/DVD de type Symphonie, eMove, Odyssey, Clipper, Danube, Veloce et Honneymoon (modèles sous Windows 98 Seconde Edition, Windows Millenium Edition et Windows XP) avec les outils ExtHS et Tattoo depuis la partition cachée

    Tatouage rapide des modèles sous Windows Millenium Edition avec les fichiers sauvegardés Tattoo.bin et Exths.bin

    Tatouage rapide des modèles sous Windows XP avec les fichiers sauvegardés Tattoo.bin et Exths.bin

    Sauvegarde des fichiers HD.BIN, TATTOO.BIN et EXTHS.BIN pour tous les modèles possédant les Master CDs génériques





    Article publié par : Will.
    Date : 21/06/2012
    Dernière mise à jour le : 24/03/2017
    • Vos commentaires
    •