Le site de tous les passionnés des premiers modèles d'ordinateur Packard Bell !

  • ModÈles - MultiMedia XL 2413 À nue !
  •      
     

    Présentation de MultiMedia XL 2413 après un coup de nettoyage !

    Cette page particulière, je la dédie au MultiMedia XL 2413 qui m'a été offert et que j’ai choisi le 24 mars 1998 en fin d’après midi. Le tout premier ordinateur que j'ai eu entre les mains et qui m'a permis de découvrir tant de choses et surtout de devenir ce que je suis devenu aujourd'hui... Je me souviens de toutes les premières galères informatiques, des bidouilles, du bricolage des applications et de l'analyse du fonctionnement de la restauration du système avec le Master CD puis la disquette de restauration. Des heures passées pendant des semaines à se coucher vers les 2 h du matin toujours pour apprendre et savoir tout sur l'informatique, du fonctionnement de l'ordinateur, du système d’exploitation, des logiciels et du bidouillage de Packard Bell Navigator afin d'activer des fonctionnalités cachées. Mes échanges entre le support technique Packard Bell à cause de mes bidouilles dans les secteurs cachés de la machine. Des moments de joies et des moments d'énervements. J'ai découvert les premières années d'Internet avec AOL sur ce PC lorsque j'ai acheté un modem US Robotics 33.6 Kbps externe qui m'a valu une grosse dispute avec mon père avec la facture de téléphone puisqu'à l'époque il fallait payer l'abonnement et les communications à France Telecom, une véritable aubaine pour l'opérateur... Bref, la plupart de mes connaissances ont été enseignées de manière autodidacte à partir de cet ordinateur ainsi que la naissance de ma passion pour l'informatique et c'est ce qui m'a fait apprécier la marque Packard Bell. Ensuite est venu IXTREME 8002 I en novembre 2000 qui m'a totalement perfectionné en informatique surtout après la sortie de Windows XP grâce aux bidouilles ainsi que les bricolages réseaux et le développement d'applications Windows, mais ça c'est une autre histoire que nous vous conterons peut être à l'avenir sur le site...

    Après plusieurs années passées à la retraite dans le sous-sol enfermé dans un placard, j'ai décidé de le ressortir pour me remémorer mes débuts en informatique. Je l'ai donc démonté pièce par pièce puis totalement nettoyé. Avant le montage, j'ai pris soin de prendre des photos que vous allez donc avoir le plaisir de découvrir. Il m'est venu l'idée de créer ce site Internet à partir de ces photos, c'est donc grâce à cet ordinateur que ce site Internet a vu le jour.

     

    Pour commercer, la carte mère, la fameuse Atlanta No Sound surnommée par Packard Bell et nommée différemment dans le manuel "Guide de prise en Main" à savoir MediaBooster. En réalité c'est une carte mère Intel AL440LX. Les condensateurs sont toujours en très bon état et pourtant elle a très bien été amortie avec le nombre d'heures passées sur l'ordinateur... Son état est correct sauf qu'il manque juste un morceau du clips en plastique du dernier connecteur de la mémoire qui a été cassé malencontreusement lors de mes débuts... Et oui malheureusement c'est arrivé...

    La pile a été remplacée puisque celle-ci était déchargée totalement.

     

    Le processeur fonctionne toujours aussi parfaitement, le ventilateur est assez silencieux. C'est un Intel Pentium II cadencé à 233 Mhz avec 512 Ko de cache. Evidement ça n'a rien à voir avec ce que l'on trouve actuellement avec les dernières configurations. Ce processeur bas à l'aise certains logiciels de virtualisation qui, parfois, ont bien du mal à virtualiser une simple application très ancienne. Evidement, tout dépend du logiciel de virtualisation que l'on utilise...

     

    Sur la gauche, la carte graphique AGP, une ATI 3D Rage Pro à 4 Mo de mémoire vidéo. Pas mal de petits bons jeux de l'époque tournent parfaitement avec. Evidement, nos chèrs logiciels de virtualisations ont bien du mal à faire fonctionner ces jeux. C'est l'avantage de possèder un vieil ordinateur en bon état...

    Sur la droite la carte son ISA baptisée Sound 16 C SRS PNP par Packard Bell, soit une Aztech AZT2320. Une très bonne carte son pour l'époque avec le son en stéréo SRS 3D avec effet cathédrale et un excellent rendu sonore Midi avec le logiciel de la table d'ondes. Ce que je lui reproche, c'est que le logiciel de la table d'ondes du Midi doit être désactiver lorsque l'on ajoute plus de 64 Mo de mémoire RAM sinon les effets sonores sont inaudibles.

     

     

    L'alimentation de l'ordinateur, sa puissance est de 230 Watts, ce qui est suffisant pour ce modèle. Après le nettoyage elle semble neuve. Tous les condensateurs sont parfaits à croire que, pour l'époque, le matériel était très résistant puisque, généralement, ce n'est plus le cas avec le matériel d'aujourd'hui.

    Elle est de petite taille puis ne rend pas facile à déloger la carte mère dans la tour. Elle est assez simple à démonter puisque le ventilateur se dévisse. Ce n'est pas le cas avec les alimentations actuelles où les ventilateurs viennent avec le boitier supérieur et qui ont un fil très court ce qui n’est pas pratique pour faire le nettoyage.

    Un conseil pour les bricoleurs, utilisez toujours une bombe à air comprimé accompagné d'un tube aspirant, ne touchez jamais aux composants internes car vous risquez de les endommager ou, surtout, de mettre votre vie en danger car il y a toujours de la charge électrique même l'alimentation étant débranchée.

    Voici la tour Milano, pensée et personnalisée par Packard Bell et Frog Design, pratiquement brillante puisque très propre et totalement dévêtue. Vous pouvez la voir en détail, sous toutes ses coutures, en cliquant sur les images. Cette tour, dans sa propre forme, intègre le lecteur de disquette ainsi que le lecteur de CD-ROM. Ce design lui permet d'être différente des autres tours puisque, généralement à cette époque, pour beaucoup d’ordinateur d’autres marques, les lecteurs étaient tout simplement assemblés dans le boitier. Packard Bell à toujours su personnaliser les lecteurs dans des boitiers avec un design propre à la marque.

    Evidement, il faut totalement enlever l'ensemble des caches et protections en plastiques, dont, pour la plupart se déclipsent, se glissent ainsi que d'autres se dévissent. Il faut surtout bien faire attention à l'ordre de démontage ainsi que l'ordre du remontage.

    Les capots en plastiques se glissent vers le haut. Celui qui permet d'accéder à la carte mère doit être dévissée depuis le dessous de la tour et pour l'autre, il faut obligatoirement retirer l'ensemble des périphériques et la carte mère du boitier afin de le glisser, lui aussi vers le haut. Plus délicat, celui-ci n'est pas vissé mais comporte des clips dont il faut appuyer dessus avec l'aide d'un tournevis plat, puis, évidement, de pousser vers le haut afin de le sortir.

    Il faut totalement déclipser l'arrière à l'aide d'un tournevis plat.

    La partie supérieure s'enlève en dévissant les vis sur les deux côtés de la tour. Il faut, au préalable enlever la façade. La partie coulissante doit être retirée pour déclipsé l'avant qui se fait depuis l'intérieure de la tour.

    Nous allons passer à l'assemblage de la machine à l'aide des photos ci-dessous.

     

    La tour, totalement propre et brillante, est fin prête à recevoir l’installation de tous les périphériques internes à savoir les différents lecteurs, les cartes puis l'alimentation.

     

    Le disque dur IDE de ce modèle, de marque Maxtor, possède une capacité de 3,2 Go. Toujours d'origine, il fonctionne toujours bien même si des secteurs défectueux sont présents. Lorsque l'ordinateur est allumé il fait tout de même du bruit mais ce n’est pas gênant en soit.

     

    On retrouve ici le cache en plastique où il est possible d'ajouter à la place un haut-parleur interne. Inutile pour ce modèle pourvu d'une carte son stéréo.

    L'alimentation se loge assez facilement avec un peu d’adresse, il faut pour cela, au préalable, clipser la partie en plastique à l'arrière de la tour afin de visser l'alimentation.

     

    Le lecteur de disquettes, a, quant à lui, été remplacé puisque très utilisé. Celui-ci fonctionne toujours correctement puisque l'ancien est tombé en panne sous la garantie du PC.

     

    Il faut installer impérativement la façade à l'avant bien avant le périphérique infrarouge et le lecteur de CD-ROM sinon il ne sera pas possible d’installer ces périphériques.

     

    Le lecteur de CD-ROM est tombé en panne car très sollicité et hors garantie. Evidement, le problème avec cette tour, c'est qu'il faut le même lecteur de CD-ROM puisque la façade se marie avec la tour ainsi que celui-ci. J'ai donc été obligé de bricoler une sorte de scotch double face afin de faire tenir la façade du tiroir car le lecteur de CD-ROM n'est pas d'origine.

    Nous vous conseillons d'acheter un lecteur supplémentaire et de l'installer dessous lorsque vous voyez que celui d'origine commence à fatiguer afin de le conserver.

    Le périphérique infrarouge doit être installé après avoir inséré et installé le lecteur de CD-ROM, sinon le lecteur ne rentrera pas.

    Les vis du périphérique infrarouge ainsi que du lecteur de CD-ROM. Ne pas oublier la vis sur le coté droit du lecteur de CD-ROM afin que celui-ci soit stable et correctement placé.

     

    Maintenant que le lecteur de disquettes, le lecteur de CD-ROM et le périphérique infrarouge sont installés il faut installer la façade supérieure avant. Vous pouvez aussi, si vous le souhaitez, ajouter un lecteur de ZIP, ou bien un graveur ou alors un rack dans l'une des baies située dessous dans l'un des emplacements disponibles.

     

    Il faut ici bien placer la façade supérieure et la visser. Avec mon lecteur de CD-ROM qui n'est pas d'origine, c'est une véritable galère car il a fallu placer une pièce de Lego pour faire contact afin d'ouvrir et de fermer le lecteur de CD-ROM. Une vrai bidouille...

     

    Voilà notre façade supérieure installée correctement. Evidement, la façade du tiroir du lecteur de CD-ROM n'est pas droite avec le scotch double face. Effectivement, ca ne fait pas propre...

    Il faut maintenant fermer le capot sur le coté droit avant d'installer la carte mère afin de vérifier si celui-ci est correctement installé à l’aide des clips internes situés dans la tour.

     

    On installe la carte mère équipée du processeur et de la mémoire. Rappelons que la mémoire d'origine est de 32 Mo. Il a été ajouté 64 Mo. Windows 95 fonctionne assez rapidement et correctement.

     

    On insère la carte graphique, la carte son et on branche les lecteurs ainsi que les éléments de la tour et de l'alimentation. Tout est comme neuf à l'intérieur. C'est pratiquement prêt, il suffit juste de fermer le capot.

     

    Surprise ! Notre lecteur de CD-ROM d'origine est de retour grâce à un vendeur anglais. Evidement il faut être un vrai passionné car il à coûté plus cher qu'un lecteur de DVD neuf. Il a été trouvé et acheté sur eBay.

    On trouve pas mal de pièces en provenance du Royaume-Uni pour d'anciens modèles de PC Packard Bell et autres marques. En revanche, il faut connaitre le numéro Part Number sur une étiquette collée sur le périphérique par Packard Bell pour trouver ces articles.

    Un conseil pour les collectionneurs : Il vaut mieux installer un autre lecteur de CD-ROM dans l'une des baies disponibles et d’utiliser celui-ci afin de conserver l'original. C'est une vraie galère à installer si vous souhaitez remplacer le lecteur d'origine dans l'emplacement spécifique.

    Le MultiMedia XL 2413 est assemblé et prêt à l'utilisation. Comme neuf même si, malheureusement, celui-ci a jaunit avec le temps.

    Voilà pour cette page dédiée au MultiMedia XL 2413, cela peut certainement aider une personne à ouvrir la tour afin de faire un nettoyage ou contrôler l'état des périphériques. Pour ceux qui aiment bricoler, ils vont certainement bien apprécier car il y a pas mal de démontage ou il faut être très vigilent.





    Article publié par : Will.
    Date : 10/07/2012
    • Vos commentaires
    •